Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ECHO DES MONTAGNES - Page 4

  • MARMOTTE, GILET JAUNE, SAVOIE, CHAMPAGNY EN VANOISE, ECHO DES MONTAGNES, FRÉDÉRIC BERGER


    LES MARMOTTES SONT EN JAUNE,AUSSI




    LES MARMOTTES APPELLENT À MANIFESTER SAMEDI 27 NOVEMBRE 2018
    DANS TOUTES LES MONTAGNES, avant d'hiberner.

    Cliquez sur pour entendre le chef de file des gilets jaunes des marmottes savoisiennes:

    https://rutube.ru/video/8f53e2e349c49f498e9e4886eb8d24e2/

    ou

  • SAINT-SYR, ENA, PÉTAIN, GEORGES CLÉMENCEAU, LOUSTAUNAU-LACAU, PANTHEON, 24 ÉME BCA, FREDERIC BERGER

    On débaptise une promotion de Saint-Cyr. Alors, débaptisons aussi la dernière promotion de l’ENA !

    Loustaunau-Lacau, a l'honneur de commander le 24e bataillon de chasseurs alpins, ce qui lui vaut d'être promu officier de la Légion d'honneur en 1933.




    Décidément, les résistants de droite font désordre dans le paysage mémoriel de la France de Macron. On se souvient que, récemment, la gauche et la « communauté éducative » étaient vent debout contre la décision du conseil régional des Pays de Loire de baptiser le lycée de Carquefou, en Loire-Atlantique, « Honoré-d’Estienne-d’Orves », du nom de ce résistant, officier de marine, fusillé par les boches (comme disait mon grand-père, né au XIXe siècle !) le 29 août 1941 au mont Valérien après avoir été arrêté à Nantes le 21 janvier de la même année. Son péché ? Pour faire court et en gros : il était catholique et monarchiste ! 

    À la même époque, à titre d’exemple, le député de Vaucluse SFIO (socialiste) Pierre Vaillandet, qui avait voté les pleins pouvoirs à Pétain, basculait carrément dans la collaboration. En juillet 1944, il reprocha même au gouvernement de Vichy de faciliter la formation et le développement, en zone sud, de l’armée de la Résistance. Condamné par contumace en 1946, il mourut dans son lit en 1971. Mais nous nous égarons. Quoique… 

    Donc, les résistants de droite font désordre. C’est le cas, visiblement, du général Georges Loustaunau-lacau (1894-1955), parrain de la dernière promotion de Saint-Cyr. Cette promotion vient d’être « débaptisée », comme l’expliquait hier, dans ces colonnes, notre camarade Jacques Hogard. Une première dans l’histoire de Saint-Cyr. Même la promotion Maréchal Pétain (1940-1942) n’a jamais été débaptisée ! Pourquoi cette décision ? Loustaunau-Lacau a tenu des propos antisémites avant-guerre. Ils viennent, comme par hasard, la promotion baptisée depuis plusieurs mois, d’être exhumés. Il est vrai que certains font profession de ce genre d’exhumation. La Résistance, le calvaire de Mauthausen ne valent pas rédemption dans le monde d’aujourd’hui. Ces bonnes âmes ont-elles lu, au moins, les souvenirs de Loustaunau-Lacau, Chiens maudits. Souvenirs d’un rescapé des bagnes hitlériens ? Non, sans doute. Et pour quoi faire, d’ailleurs ? 

    Le nouveau Panthéon national ne doit plus être composé que de Parfaits. Alors, allons-y !

    Allons-y, débaptisons à tour de bras. Et commençons (ou continuons) par la très prestigieuse École nationale d’administration. On pourrait, ainsi, évoquer la fameuse promotion Voltaire (1978-1980), dont sont issus François Hollande et tout un tas d’hommes politiques qui font la fierté de la France. Voltaire qui écrivait : « Il en est des hommes comme des arbres ; que les poiriers, les sapins, les chênes, et les abricotiers ne viennent point d’un même arbre, et que les blancs barbus, les nègres portant laine, les jaunes portant crins, et les hommes sans barbe, ne viennent pas du même homme. » Voltaire qui avait une théorie « intéressante » sur les Blancs qui lui paraissaient « supérieurs aux nègres, comme les nègres le sont aux singes »… 

    Mais on n’a pas débaptisé la promotion Maréchal Pétain, alors, par souci de parallélisme des formes, va pour promotion Voltaire…

    En revanche, dans cet élan salvateur d’épuration mémorielle, je suggère que l’on débaptise la promotion 2017-2018 de l’ENA. Il n’est pas trop tard : la preuve par Saint-Cyr. Cette promotion porte le nom de Georges Clemenceau. 
    Déboulonner le Père la Victoire ! Ce saint laïc, sauveur de la patrie ?


    Eh oui, Clemenceau qui écrivait en 1898, dans un livre intitulé Au pied du Sinaï, et dont la couverture vaudrait aujourd’hui à son auteur la correctionnelle, les lignes qui suivent*. « Ce qui domine à Busk, après le canard et l’oie, c’est le Juif crasseux, inquiet et doux, empressé à toutes les besognes d’industrie ou de négoce […] Sordides, lamentables, avec un éternel sourire d’obséquieuse convoitise […] En de puantes ruelles […] échoppes noires […] des prunelles flambent dans le ruissellement argenté d’une barbe de prophète. Des nez crochus, des mains en griffes s’agrippent aux choses obscures, et ne les lâcheront que contre monnaie sonnante. » On nous rétorquera qu’il faut remettre cela dans le contexte de l’époque. Fort bien. Comme pour Loustaunau-Lacau ?

    ENTENDEZ:


    https://youtu.be/fVOckGHBusA

    et

     



    CapitaineFrédéric Harmut von Götz von Berlischingen
    en ascension en jaune vers le Mont Blanc: cliquez dessus, ski vous plaît.

  • MAMMA, , ANTOINE CIOSI, CORSE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER


                                          MAMMA

    Par Frédéric Hartmut Berger von Götz von Berlischingen
     
    Ne laissez pas les mères seules,
    Ils vieillissent de solitude.
    Parmi les soucis, l'amour et les livres
    N'oubliez pas d'être gentil avec eux.

    Pour eux ta tendresse est le monde entier.
    Essayez d'intercepter même pour un moment
    Vous êtes jeune dans votre propre vieillesse
    Quand pas de lettres d'enfants, pas de réunions,
    Et votre ami le plus proche est la télévision
    À la mère dans cette vie à prendre soin,
    Avez-vous vraiment besoin de demandes ou de visas?

    Peu importe comment vous organisez l'événement,
    Peu importe comment attiré votre bain à remous,
    Prends soin des yeux de ta mère
    Des insultes, des soucis.
     
     
     
    et
     
    L’automne bruit sur des jardins étrangers,
    Les clôtures rouillées de quelqu'un vont refroidir ...
    Un seul dans le vide de l'espace
    Ezhitsya, s'enveloppant de fumée, l'étoile.
    Un seul dans le vide de l'espace ...
    Peut-être y aura-t-il un paradis
    Il y en aura d'autres au paradis du soir
    Des oiseaux, des fleurs ... Mais pas bientôt, pas bientôt.
    Peut-être qu'un jour il y aura un paradis ...
    Ici ... Et maintenant, grouillant dans le jardin,
    Les ténèbres avalent des nids de corbeaux.
    Le ciel s'est frotté ça et là, -
    Grimper les trous dans les étoiles froides ...
    Soudain une lumière apparut soudainement.
    (Il l'a pris dans un monde où il n'y a pas de lumière!),
    Les fenêtres étaient jaunes.
    Surpris, les ténèbres reculèrent vers la clôture.
    Et se coucher pour un grand buisson.
    Le bonheur est quelque chose ... se cacher dans la maison en train de se faufiler!
    Regardez, la maison déborde de bonheur
    Les volets sont bien fermés.
    Dans la maison, probablement, le four brûle,
    La chaise est que vous pouvez vous allonger
    Chaise très accueillante à la maison.
    Le bonheur avec ses pieds est monté dedans,
    Le bonheur dans un grand peignoir shaggy ...
    Il y a une gentille mère ... et une nappe blanche ...
    Et du thé au lait.
     
    O m'a demandé les paroles de "Mamma" chantée par Antoine Ciosi:

    A videte sta donna chi falla per u chjassi
    Incu à so cabra in manu,sta cabra chjarasgina
    Incu à tintenulla a u collu
    Quessa hè mamma

    Dacchè mi ricordu a vegu sempre listessa
    Sempre quella s’hè scritta in lu mio core
    Intornu a me, sulli fronte e in l’ochji di a ghjente
    Ricunoscu à piaga severa di l’anni chi passanu
    Ma nantu u visu di la mio mamma
    U tempu corre senza chi a so bellezza cancelli
    E chi a so dulcezza si sfiurisca

    Ci alluntana a vita e ci porta da mare in là
    Ma a premura un s’adurmente
    Mamma dà sempre un sguardu sopra l’orizonte
    E a sentu sempre vicinu a me .

    E in pienu cumbugliu quandu ci vole l’avisu
    Superiore di à virtù ghjusta e santa
    Mi si pare di dumandà à voce discreta :
    Chi dice mamma ?
    E mamma consiglia
    E mamma cunsola

    E quandu a sera in qualchi scornu di cuntinente
    O sottu a tutti i cieli di u mondu
    Mi si pare di vive altro
    E, perche mi ricordu di mente e di sentimenti
    versu quella chi fà entre
    Sempre, e so parolle in lu mio core
    Senza pichjà à l’avanzu
    Mamma , sangue e vita meia
    Di quale tengu ogni idea
    Chi mi rallegra e mi sucorre
    Mamma in mè, hè cume un fiore
    Chi hè sbucciatu in le mio vene
    Per le mio gioie e le mio pene
    Mamma



    traduction:

    Vous voyez cette femme qui descend par le sentier
    avec la chèvre, la chèvre rousse
    qui a une clochette au cou
    cette femme, c'est maman!
    Du plus loin que je me rappelle
    Je la vois toujours pareille
    telle qu'elle est gravée dans mon coeur
    Autour de moi,sur le front et dans les yeux des gens
    Je reconnais les traces sévères du temps qui passe
    Mais sur le visage de ma mère
    Le temps coule sans que sa beauté s'efface
    et que sa douceur se fane
    La vie nous éloigne et nous emmène
    de l'autre côté de la mer;
    Le souci ne s'endort pas: maman a toujours
    un regard vers l'horizon
    et je la sens toujours près de moi.
    en pleine confusion, lorsqu'il faut décider
    et avoir un avis juste et honnête,
    Il me semble demander d'une voix discrète:
    -" que dirait maman?"
    Et maman conseille, et maman console
    Quand le soir , dans quelque lieu du continent,
    ou sous tous les cieux du monde,j'ai l'impression d'être ailleurs:
    par la pensée et par les sentiments.
    Il me semble être près de celle qui fait entrer
    les paroles dans mon coeur sans frapper à l'avance
    Mamam,
    maman, mon sang et ma vie
    De qui je tiens chaque idée
    qui me réjouit et me secourt.
    Maman
    c'est comme une fleur qui s'est épanouit
    dans mes veines
    pour mes joies et mes peines .......

    cliquez ski vous plaît avec votre coeur sur:

  • SAVOIE, GILET JAUNE, PARIS, FRANC-MACON, GENDARMERIE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

    -etoile-2011.jpg


                          LES FILETS JAUNES

    co3 en france.jpeg


    Bonne pêche, pour les gilets jaunes.

    Entendez la vidéo maison, si vous le voulez bien, car c'est votre responsabilité...

    les filets jonquilles from echo des montagnes on Vimeo.

    Frédéric Hartmut Berger von Götz von Berlischingen
  • SAVOIE, ECHO DES MONTAGNES, LICRA, ASSEMBLEE NATIONALE FRANCAISE, GILET JAUNE, ISRAËL, JERUSALISTE, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

    Maurras met son gilet jaune !

     

     Le maître de l’Action française se serait surtout réjoui de constater, à cette occasion, la persistance du rayonnement des analyses qu’il avait posées au début du XXe siècle.

     Éric Zemmour rappelait, mercredi, dans une conférence à l’ISSEP, l’école de sciences politiques récemment créée à Lyon par Marion Maréchal, que de Gaulle et la Ve République devaient à Maurras, d’une part, l’idée de restauration de la durée et de l’autorité au sommet de l’État, contre les faiblesses du régime parlementaire et, d’autre part, la ligne générale de leur politique étrangère, celle d’une grande puissance moyenne cherchant à fédérer les non-alignés pour résister aux grands blocs antagonistes.

     

     Il aurait pu ajouter que la troisième leçon, celle de la distinction du « pays réel » et du « pays légal », justement, aurait elle aussi mérité d’être entendue !

     

     Maurras, à travers elle, apparaît en effet comme un précurseur, non seulement de l’idée de décentralisation (ce qui est bien connu), mais aussi du populisme en ce sens qu’il a perçu et décrit avant tout le monde le divorce du peuple et des élites illégitimes qui trahissent la nation au profit des idéologies ou d’une fausse conception de l’universel.

    La LICRA a souvent portée plainte contre le journal l'Echo des Montagnes.

    A cette occasion, votre rédacteur en chef s'est posé la question suivante: "Qui soutient la LICRA,qui n'est pas une personne morale ni physique, donc la LICRA ne peut ester en justice.

    Voici la réponse à ma question:

    Voici la liste des 120 parlementaires membre de l'intergroupe LICRA (lobby juif) à l'Assemblée Nationale :

     
    Certains députés parmi eux sont d’ailleurs de véritables représentants de la LICRA au sein de l’Assemblée nationale. Comme Jean-Michel Mis, député mais aussi secrétaire général de la LICRA de Saint-Etienne. Ou comme Naïma Moutchou, nouvelle élue du Val d’Oise mais aussi avocate de la LICRA depuis plusieurs années, siégeant à la commission juridique de la LICRA.