Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

SAVOIE, CHU D'ALBERTVILLE, SAMU, PUCE SOUS-CUTANEE, TORTURE, POISON, VIOL, LOI KOUCHNER, CODE DE NÜREMBERG, HÔPITAL D'ALBERTVILLE, ALBERTVILLE, NOUVEL ORDRE MONDIAL, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

 

 

            TORTURE EN SAVOIE

 

 

 

L'Echo des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vous relate dans un premier temps les tortures infligées par le CHU d'ALBERTVILLE e tpar  le capitaine du Samu à Frédéric BERGER, votre rédacteur en chef préféré et président de Savoie Indépendante.

 
Le capitaine du SAMU s'est rendu coupable de la violation de la loi KOUCHNER et du Code de Nüremberg, avec la complicité du CHU d'Albertville- SAVOIE.
 
Ceci fera l'objet d'un prochain article, plus détaillé.
 
Rappel de l'article en date du 4 novembre 2016

 

 

 

vendredi 4 novembre 2016

SAVOIE, HÔPITAL, CHAM ALBERTVILLE, SAMU, POMPIER, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER, FRANCOIS HOLLANDE

 

              HÔPITAL d'ALBERTVILLE
                              OU
              MENGELE HÔPITAL?




L’Écho des Montagnes, dans le légitime but de vous informer, vient de découvrir les pratiques sataniques de l'hôpital d'Albertville, en Savoie. 

Incroyable, mais vrai!

Le Samu du CHAM d'Albertville avec son médecin urgentiste embarque de force votre rédacteur en chef, préféré, qui n'a jamais téléphoné au Samu, ni lui ni sa famille!

Le médecin lui administre une forte dose d'incapacitant devant le refus catégorique de Frédéric BERGER, d'être hospitalisé sans raison et sans son consentement.
Voila Frédéric Berger gazé.
Voila le rédacteur en chef du journal indépendandiste indépendant, ligoté comme un Jésus de Lyon, gazé et endormi.

Votre rédacteur en chef préféré se réveille tard dans la nuit, dans une cellule et ligoté sur un lit de fer!

Qu'ont-ils fait du corps inanimé de votre rédacteur en chef pendant plusieurs heures?

Que lui ont-ils administré comme poison, comme virus,  comme puce,vu le comportement brutal et non médical de ces aspirants Mengele digne des "escadrants de la mort"?

Le CHAM, cerise sur la civière réclame 2 000 euros pour frais d'hospitalisation d'une nuit avec soins et a saisi la pension de guerre de votre rédacteur en chef préféré.

Quel soin je ne suis pas malade, mais invalide de guerre et pensionné de guerre.


En résumé le CHAM d'Albertville se livre a des pratiques douteuses avec enlèvement, séquestration, acte de torture et acte dégradant, inoculation de produit dangereux voir mortel à court terme....innoculations de puces électro-magnétiques (voir le prochain article) ou sous-cutanée pour contrôler le président de Savoie Indépendante!
 
Cliquez sur le dessein,merci.
 
 
 
 
Les NAZIS n'ont pas demandé des indemnités aux familles victimes des nazis et n'ont pas saisi les comptes de leurs victimes ou ayant droit, mais le CHU  lui l'a fait, plus nazi que le CHU dAlbertville tu meurs!
Normal d'assassiné ou d'empoisonné les Savoisiens, puisque le chef des français, président putatif de la Savoie dans les révélations du livreUn président ne devrait pas dire ça,François Hollande confie avoir ordonné des assassinats ciblés de djihadistes, des leaders poulitics français d'occupation estiment que le président devra rendre des comptes devant la justice.

Votre rédacteur en chef a adressé un courrier,  au dit hôpital dont voici la teneur.

Cliquez sur le lien suivant sans seringue: 
opposition à hosto le 15 février 2018.odt



Et achetez le livre concernant le putatif président qui devrait fermer sa gueule, vu la photographie: cliquez dessus avec la masse de la justice:

05 Hollande François photo censurée.pdf
A lire, à acheter surtout, vraiment, sa place est dans votre bibliothèque:
          Un président ne devrait pas dire ça - Gérard Davet & David Lhomme.pdf
Frédéric BERGER      

Écrire un commentaire

Optionnel