Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

SAVOIE, JÉSUS, SATAN, LUCIFER, PAPE FRANÇOIS, NOUVEL ORDRE MONDIAL, AMOUR, ABRAHAM, ADONAÎ, TEMPLIERS, BIBLE, FRÉDÉRIC BERGER


          JÉSUS et le PAPE FRANÇOIS



Le président de Savoie Indépendante, Frédéric Berger, vous rappelle l'article 1 de la constitution de l'État de Savoie: "La religion catholique est la religion de l'État de Savoie".

La déclaration du Pape François concernant Jésus est un mensonge. Ce pape est jésuite, donc de la Compagnie de Jésus, dont le sermon n°2 déclare ceci:"Je jure de tuer tous les juifs et les protestants".

De ce point de vue la déclaration du pape est contradictoire.
Alors pourquoi?

Voici sa déclaration: 

Pape François : « Jésus est Satan »

 
 
 
 
Le Pape François a essayé d’écarter ses troupeaux de Jésus Christ à la radio, en disant aux auditeurs que « Jésus s’est transformé en Satan ».
Il a accusé Jésus de « s’être dévalorisé voire discrédité », le pape François a propagé la doctrine satanique en disant que Jésus-Christ « s’est fait diable, le serpent, pour nous », selon L’Osservatore Romano, le journal du Vatican.

La déclaration hérétique faite par le Pape François devant une foule de 33,000 fidèles est en désaccord avec des siècles de tradition chrétienne. Il a dit qu’une « relation personnelle, directe avec Jésus Christ » doit être évitée à tout prix.

A LIRE >> Le Pape fait un signe Satanique Illuminati et dit qu’il frapperait celui qui insulte sa mère
« Entretenir une relation personnelle avec Jésus Christ est dangereux, » a déclaré le Pape à l’occasion d’un discours le 25 juin. Les craintes qu’il ne soit qu’un imposteur ou faux prophète sont soutenues par les prophéties bibliques.
 
Ces allégations sataniques ne représentent que la surface de ce que le Pape Jésuite est capable de faire.
En juillet dernier, le Pape François a déclaré au journal La Repubblica que les Etats-Unis ont une « vision fausse du monde » et que les américains doivent être gouvernés par un gouvernement mondial, « aussi vite que possible, pour leur propre bien. »
Cette semaine encore il a aussi appelé à la création d’un « seul gouvernement mondial » et d’une « autorité politique » en affirmant que la création d’un gouvernent mondial unique est nécessaire pour combattre des problèmes majeurs comme « le changement climatique ».

Alors qu’il était interviewé par le journal El Universo de l’Equateur, le Pape a déclaré que les Nations Unies n’ont pas le pouvoir nécessaire pour mettre en place un contrôle gouvernemental total pour « le bien de l’humanité. »

Le mouvement pro-mondialisation ne doit par être sous-estimé. C’est le processus de transiter dans un monde géré par un gouvernement mondial tandis que les droits fondamentaux des individus sont bafoués et leur liberté reniée. Les chefs religieux internationaux, séduits par le Pape François de plus en plus anti-Chrétien, jouent un rôle fondamental dans cette déception.

David Rockefeller avait dit qu’une « crise mondiale » doit avoir lieu pour que les ‘citoyens du monde’ soient prêts à accepter un Nouvel Ordre Mondial.

Comme l’a démontré le pape François, le changement climatique et le canular du réchauffement planétaire sont maintenant les méthodes préférées de l’élite mondialiste amatrice d’infos alarmistes pour asservir toute l’humanité dans une prison dorée totalitaire.
Le Pape François est donc déterminé à guider ses troupeaux loin de Jésus Christ. 

Le souverain Pontife qui a fait des prières islamiques au Vatican, a dit plus tard à ses fidèles de ne pas avoir de relations avec Jésus, c’est donc un loup déguisé en agneau.

Le Pape Jésuite joue un rôle crucial dans l’avènement d’un Nouvel Ordre Mondial fasciste et technologique.

Source: Your News Wire, le 21 octobre 2017


PREUVE DU MENSONGE:

"Les maîtres de la pierre-noire", issus en 1221 de la société des Templiers marcionistes et
dirigés par Hubertus Koch, s'étaient donnés pour but de combattre le mal dans ce monde et
de participer à la construction du royaume de lumière du Christ. 


Cette force sombre qu'il fallait combattre s'était manifestée dans le prétendu "Ancien Testament" de la Bible comme"Dieu" à travers Moïse et d'autres médiums.

 Yahvé s'adresse ainsi à Abraham avec les
mots hébreux : "Ani ha El Schaddai", traduit par "Je suis El Schaddai" - 'le grand ange
déchu (Schaddai El) - le Satan" (voir la traduction originale de la Bible, Genèse : 17.1).
 

Sebottendorf avait trouvé réponse à sa question : Le Schaddai, le Dieu de l'Ancien
Testament, était le corrupteur, l'adversaire de Dieu.

 Ses adeptes participaient donc à la
destruction de la Terre, de la nature, des hommes.

 C'étaient les Hébreux, le peuple juif.

Jésus explique sans détours dans l'Evangile de Jean 8 : 30-45 quand il dit aux Juifs :
"Ils (les Juifs) répondirent et lui dirent : Abraham est notre père.


 Jésus leur dit : Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les œuvres d'Abraham ; mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai ouïe de Dieu :
Abraham n'a pas fait cela. Vous, vous faites les œuvres de votre PÈRE.
 


 Ils lui dirent donc :
Nous ne sommes pas nés de la fornication, nous avons un père, Dieu. 


 Jésus leur dit : Si Dieu était votre père, vous m'aimeriez, car moi je procède de Dieu et je viens de lui ; car je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé. Pourquoi n'entendez-vous pas mon language ? Parce que vous ne pouvez pas ouïr ma parole. Vous, vous avez pour père le diable, et vous voulez faire les convoitises de votre père. 

Lui a été meurtrier depuis
le commencement, et il n'a pas persévéré dans la vérité, car il n'y a pas de vérité en lui.
Quand il profère le mensonge, il parle de son propre fonds, car il est menteur et le père du
mensonge. Mais moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas
" .


Le PAPE FRANÇOIS EST FRANC-MAÇON

PREUVE il a adopté le discours de PIKE, fondateur du "KKK"et 33ème grade maçon.

J'aimerais vous faire part d'un extrait du discours de PIKE du 4 juillet 1889, destiné aux
membres du 32ème degré du "Rite écossais" :


"Nous vénérons un Dieu qui est, en fait, un Dieu qu'on prie sans superstition. Nous tous,
initiés de haut grade, devons continuer à vivre notre religion dans la pureté de

l'enseignement de Lucifer. Si Lucifer n'était pas Dieu, serait-il calomnié par Adonaï (le
Christ) dont les actes témoignent de cruauté, de haine envers son prochain (...) et de rejet
de la science ?


Oui, Lucifer est Dieu et Adonaï est aussi, hélas, Dieu.
La loi éternelle dit qu'il n'y a pas de lumière sans ombre, de beauté sans laideur, de
blancheur sans noirceur, car l'absolu ne peut exister que dans deux Dieux. (...) C'est pour
cela que l'enseignement du satanisme est de l'hérésie. La vraie religion philosophique,
c'est la foi en Lucifer, le Dieu de la lumière mis au même rang qu'Adonaï. 


Mais Lucifer, Dieu de la lumière et du bien, se bat pour les hommes contre Adonaï, Dieu de l'obscurité et du mal". (45A) 

Tous les francs-maçons se réfèrent à la Lumière, donc à SATAN.

LES TEMPLIERS:

L'histoire des Templiers serait sans aucun doute, passée tout à fait inaperçue s'il n'y avait eu, dans les ruines du Temple, une découverte remarquable, dont les chevaliers ne surent trop que faire au début : Il s'agissait de lambeaux de fragments d'écrits hébraïques dont le contenu devint très vite d'une importance décisive pour les chevaliers et pour toute
l'histoire de l'ordre.


 Ces fragments furent remis à l'érudit Etienne Harding qui en fit la traduction. Ce fut le point de départ de tout ce qui devait suivre. En effet, les lambeaux d'écrits se trouvèrent être les fragments de rapports "d'eschaimins" juifs (espions) qui, mandatés par le clergé, relatèrent les agissements du "maudit Mamzer (fils de putain)
Jésus" et "ses blasphèmes contre le Dieu d'Israël".


 Ce qu'on pouvait y lire était en complète contradiction avec l'enseignement prêché par l’Église. Jésus-Christ avait traité le Dieu
hébraïque "JAHWE" du nom de Satan et reproché aux Juifs d'avoir fait du diable leur Dieu
unique
. De nettes traces se trouvent, entre autres, encore aujourd'hui dans l’Évangile de
saint Jean du Nouveau Testament où Jésus dit aux Juifs : "Vous avez pour Père le diable"
(Jean 8,44)


Quelle énorme falsification du véritable enseignement du Christ !
Il faut essayer d'intégrer la forte croyance de ces chevaliers pour imaginer le choc qu'ils
subirent. Le Dieu que l’Église désignait comme "Père du Christ" était, selon les dires
mêmes de Jésus, le diable qu'il était venu combattre sur Terre. Des études de la Bible mirent rapidement en évidence pour ces chevaliers à l'esprit simple et au raisonnement sain que l'enseignement de Jésus et le prétendu "Ancien Testament" étaient à des pôles opposés et n'avaient rien à voir l'un avec l'autre. 


De plus. les Juifs n'appelaient jamais Dieu du nom de Père mais du nom de "YAHVE" et "EL SCHADDAI". Mais El Schaddai était lu Scheitan, c-à-d, "l'ange déchu" ! (Schaddeim = la déchéance ; "EL" = grand ange.
 EL a souvent été traduit, par erreur, avec le nom de Dieu. Mais "Dieu" s'appelle dans la vieille
langue orientale "IL
").

 
Frédéric BERGER von GÔTZ von BERLISCHINGEN

Écrire un commentaire

Optionnel